Interview de Groundspeak

France-Géocaching

Une heureuse géo-année à tous les géocacheurs, je vous souhaite de belles caches et surtout de prendre du plaisir !  L’an dernier, Janelle (Jaysay), community manager chez Groundspeak, a contacté plusieurs blogueurs géocaching, dont moi-même. Je lui ai proposé un petit échange sur ce blog, afin de mieux connaître cette entreprise qui gère notre jeu commun. Ayant posé des questions qui sortaient du domaine d’intervention de Janelle, Chris Ronan, chargé des relations publiques chez GS, a répondu également. Quelques questions n’ont pas obtenu de réponses, sans surprise tout ce qui touchait à la santé financière de l’entreprise, les coûts et profits…

Bonjour Janelle, peux-tu te présenter ?

My name is Janelle (JaySay) and I’ve been with Geocaching HQ for three years on the Community Engagement team. Our team is the vital conduit between the geocaching community and HQ through communication, education, and inspiration. We handle all the social media (Facebook, Twitter, Instagram), write a large portion of the blog/Help Center articles/customer responses, and collaborate with all departments. 

Je m’appelle Janelle (JaySay) et je suis au service de Geocaching HQ depuis trois ans au sein de l’équipe d’engagement communautaire. Notre équipe est le lien vital entre la communauté de géocacheurs et le QG à travers la communication, l’éducation et l’inspiration. Nous traitons tous les médias sociaux (Facebook, Twitter, Instagram), rédigeons une grande partie des articles du blog / centre d’aide / réponses des clients et collaborons avec tous les départements.

Combien d’employés à Groundspeak et quelle est l’organisation de l’entreprise ?

Geocaching HQ has approximately 80 employees in various departments: Community Engagement, Community Volunteer Support, Business Development, Marketing, GeoTours, Creative, Internet Technologies, Finance, Mobile, Web, plus Administrative and staff support.

Geocaching HQ compte environ 80 employés dans différents départements: engagement communautaire, soutien aux bénévoles, développement des affaires, marketing, GeoTours, créativité, Internet, finance, mobile, Web, ainsi que support administratif et au personnel.

Etaient-ils géocacheurs avant d’être embauchés ? Des moldus parmi eux ? 🙂

Many employees have a strong background in geocaching, many have a strong background in the department they work, many have both. All geocaching employees are encouraged to geocache during and outside of work.

De nombreux employés possèdent de solides connaissances en géocaching, beaucoup ont une forte expérience dans le département où ils travaillent, et beaucoup ont les deux. Tous les employés de Groundspeak sont encouragés à géocacher pendant et en dehors du travail.

Comment est organisé le travail au QG de Groundspeak ?

Each team is organized differently depending on the task(s) at hand, and the work they do.

Chaque équipe est organisée différemment en fonction de la tâche à accomplir et du travail effectué.[Note du Tof] Euh OK… 🙂

C’est maintenant Chris Ronan, responsable des relations publiques qui répond aux questions suivantes.

Les caches côtées au-dessus de D1.5/T1.5 sont désormais interdites aux membres basiques, est-ce un souhait d’avoir plus abonnements Premium ?

It is not quite correct to say that those caches are « forbidden » to Basic members. Historically, Basic members have always had full access to the worldwide database of geocache listings (excluding Premium-only caches) on Geocaching.com. The limit you referenced applies only to the mobile apps.

With that said, we have stated publicly that we’re committed to looking into alternatives that allow all members access to more cache listings using our apps, while also maintaining a sustainable business model. We’re currently conducting some regional tests to see how any possible changes will impact the community’s adoption of Premium membership.

 There’s no doubt that the support of Premium members makes it possible for us to support the needs of the global caching community. As we said in a recent blog, “We’re always looking for the right balance between open access to the game and maintaining the financial support necessary to manage and host the worldwide database of cache listings, in addition to new feature development, API access, and our mobile applications.”

Il n’est pas tout à fait correct de dire que ces caches sont «interdites» aux membres basiques. Historiquement, les membres de base ont toujours eu un accès complet à la base de données mondiale de géocaches (à l’exclusion des caches Premium Only) sur Geocaching.com. La limite à laquelle tu fais référence s’applique uniquement aux applications mobiles.

Cela dit, nous avons déclaré publiquement que nous nous sommes engagés à examiner des alternatives qui permettent à tous les membres d’accéder à plus de caches à l’aide de nos applications, tout en maintenant un modèle d’entreprise viable. Nous menons actuellement des tests régionaux pour voir comment les éventuels changements auront un impact sur l’adoption par la communauté de l’abonnement Premium.

Il ne fait aucun doute que le soutien des membres Premium nous permet de répondre aux besoins de la communauté de géocacheurs. Comme nous l’avons dit dans un récent blog: « Nous recherchons toujours le juste équilibre entre l’accès libre au jeu et le support financier nécessaire pour gérer et héberger la base de données mondiale des caches, en plus du développement de nouvelles fonctionnalités, de l’accès API et de nos applications mobiles.  »

[Note du Tof] A mon humble avis, l’hébergement d’une base de données, même mondiale, ne doit pas coûter très cher, idem pour l’accès API. Le développement de l’appli demande en effet des efforts de développement. Mais on peut supposer que les plus grosses dépenses concernent plutôt les locaux et les salaires des 80 employés (dont une partie affectée à l’informatique au sens général, et tout le reste : marketing, légal, commercial, administratif, finance, etc.).

Geocaching.com est un curieux mélange entre salariés et bénévoles, comment gérez-vous cela ? 

Geocaching is a partnership between our company and the community. We build the tools and services the bring exploration and adventure to life. Meanwhile, the community creates the content and ensures the game complies with local laws and customs. Volunteers do what they do for the game and the community, not for Geocaching HQ. Their connections with local geocachers as well as land managers and law enforcement agencies help ensure that the game continues to be viable and family-friendly.

Le géocaching est un partenariat entre notre entreprise et la communauté. Nous construisons les outils et les services qui apportent l’exploration et l’aventure. Pendant ce temps, la communauté crée le contenu et s’assure que le jeu est conforme aux lois et coutumes locales. Les bénévoles font ce qu’ils font pour le jeu et la communauté, pas pour Geocaching HQ. Leurs liens avec les géocacheurs locaux, les gestionnaires des terrains et les organismes d’application de la loi aident maintenir le jeu viable et familial.

Bryan Roth (CEO de Groundspeak) parlait en 2013 d’un bureau en Europe, ce projet est-il toujours d’actualité ? (https://www.youtube.com/watch?v=ZTOW6iT_N0k)

We’ve always had a desire to have an office in Europe. While we have investigated the various legal requirements and we would love for it to happen in the long-term, it is not going to happen soon. Although we’ve not yet taken the step of opening a European office, we’ve hired many more multilingual staff members at Geocaching HQ in order to better serve European cachers and the worldwide community.

Nous avons toujours eu envie d’avoir un bureau en Europe. Bien que nous ayons étudié les différentes exigences légales et que nous aimerions le faire à long terme, cela ne se produira pas de sitôt. Mais bien que nous n’ayons pas encore pris la décision d’ouvrir un bureau européen, nous avons embauché beaucoup plus de collaborateurs multilingues au siège de Geocaching afin de mieux servir les géocacheurs européens et la communauté mondiale.

Avez-vous des nouvelles à annoncer ? Un scoop pour les géocacheurs français ! 

At this time, we’re gearing up for a number of different projects in 2018. But unfortunately none of them is at a point where we can provide a scoop to the community. Sorry!

En ce moment, nous nous préparons à un certain nombre de projets en 2018. Malheureusement, aucun d’entre eux n’est à un stade où nous pouvons fournir des informations à la communauté. Désolé !

Parlons des 4000 Virtual Rewards ! Nouvelle géniale pour certains, déceptions pour d’autres (placeurs non nominés, pays moins représentés). L’algorithme semble avoir sélectionné les placeurs avec peu de caches mais avec un haut ratio de favoris, plutôt donc la qualité que la quantité ?  (même si la qualité peut être masquée par la quantité)

For the Virtual Rewards promotion, we used an algorithm that selected a very small number of cache hiders who fit a specific set of cache quality criteria. We’re hoping that by only releasing 4,000 Virtual Rewards we can help minimize the previous problems with Virtual Caches while still giving the community more Virtuals. For 12 years, the community has asked for Virtuals to return. Because of the many previous problems with Virtuals, we cannot open Virtuals up for all cache hiders. But we did want to find a creative solution to offer some Virtuals. We have never done anything like this before. If it is successful, we may consider a similar project for the future. If we do something similar, we will change the algorithm to offer a new set of cache hiders an opportunity.

Of course, no algorithm is perfect, ours included. We favored quality over quantity, but in creating our algorithm, we are sure that some great hiders were missed. However, just because a player wasn’t selected by the algorithm doesn’t mean they’re not a great hider.

Pour les Virtual Rewards, nous avons utilisé un algorithme qui sélectionnait un très petit nombre de placeurs de caches correspondant à un ensemble spécifique de critères de qualité de cache. Nous espérons qu’en attribuant seulement 4 000 récompenses, nous pouvons aider à minimiser les problèmes précédents avec les caches virtuelles tout en donnant à la communauté plus de caches virtuelles . Depuis 12 ans, la communauté a demandé le retour des caches virtuelles. En raison des nombreux problèmes précédents, nous ne pouvons pas ouvrir la création de Virtuelles à tous les placeurs. Mais nous voulions trouver une solution créative pour en proposer. Nous n’avons jamais rien fait de tel auparavant. Si cela réussit, nous pouvons envisager un projet similaire pour l’avenir. Si nous faisons quelque chose de similaire, nous allons changer l’algorithme pour offrir à un nouvel ensemble de placeurs cette opportunité.

Bien sûr, aucun algorithme n’est parfait, le nôtre inclus. Nous avons privilégié la qualité par rapport à la quantité, mais en créant notre algorithme, nous sommes sûrs que de bons créateurs de caches ont été oubliés. Cependant, ce n’est pas juste parce qu’un joueur n’a pas été sélectionné par l’algorithme qu’il n’est pas un grand placeur.

Quelle est pour vous la nouvelle virtuelle la plus originale publiée jusqu’ici dans le monde ?

We’ve seen a number of very creative new Virtual caches, both in France and in other parts of the world. But it wouldn’t be fair for us to point to just one.

Nous avons vu un certain nombre de nouvelles caches virtuelles très créatives, à la fois en France et ailleurs dans le monde. Mais il ne serait pas juste que nous en mentionnions une seule.

Un mot sur le géotour Bion à Paris et Lyon… Certaines personnes en France ont été en colère, considérant cela comme trop commercial, trop différent d’un précédent géotour organisé par un office de tourisme et des géocacheurs expérimentés. De plus, le sponsor était éloigné des aspects géocaching (marche, nature…) et les caches posées par des blogueuses de mode sans aucune expérience de géocaching…

Our aim with GeoTours is to partner with destinations and brands who are interested in collaborating positively with the geocaching community. We choose our partners carefully, with the community’s interests in mind. Our collective goal is to create more fun experiences through projects that are wins for the community and our business partners. We have had many examples where the community had a lot of fun with caches placed by business partners, such as the Bridgestone GeoTour in Denmark.

While we and our partner had great intentions for the Bion 3 GeoTour, we learned that the community did not view it as a win. So, in cooperation with Bion 3, we ended the engagement. Despite the result, it was a very good learning experience for us.

GeoTours and other business partnerships are important because they help keep costs low so that we can continue to offer Premium membership at a very reasonable cost. Often, GeoTours also bring great positive attention to the game. We’ll continue to seek out partnerships that the community will enjoy. And we’ll continue to be responsive to community feedback.

Notre objectif avec les GeoTours est de créer des partenariats avec des destinations et des marques qui souhaitent collaborer de manière positive avec la communauté de géocaching. Nous choisissons nos partenaires avec soin, en tenant compte des intérêts de la communauté. Notre objectif collectif est de créer des expériences plus amusantes à travers des projets qui sont des succès pour la communauté et nos partenaires commerciaux. Nous avons eu de nombreux exemples où la communauté s’est beaucoup amusée avec des caches placées par des partenaires commerciaux, comme le Bridgestone GeoTour au Danemark.

Alors que nous et notre partenaire avions de grandes intentions pour le GeoTour de Bion 3, nous avons appris que la communauté ne considérait pas cela comme une succès. Donc, en coopération avec Bion 3, nous avons mis fin à l’engagement. Malgré le résultat, c’était une très bonne expérience d’apprentissage pour nous.

Les GeoTours et d’autres partenariats commerciaux sont importants car ils aident à maintenir les coûts bas afin que nous puissions continuer à offrir une adhésion Premium à un coût très raisonnable. Souvent, les GeoTours attirent également une attention positive sur le jeu. Nous continuerons de rechercher des partenariats que la communauté appréciera. Et nous continuerons à répondre aux commentaires de la communauté.

[Note du Tof] Le choix d’un labo pharmaceutique sans rapport avec le géocaching et de blogueuses de mode ne me paraît pas avoir été fait « avec soin » 🙂 Mais en effet, Groundspeak choisit les partenaires qu’il souhaite.

Pourquoi ne pas avoir utilisé l’attribut « Partenariat » plutôt que « Géotour », qui semble plus lié à une activité touristique qu’à du sponsoring ?

The Partnership attribute was created and used prior to the advent of GeoTours. Since GeoTour caches now have their own attribute, it it usually not appropriate to use the Partnership attribute.

L’attribut Partenariat a été créé et utilisé avant l’arrivée de GeoTours. Puisque les caches GeoTour ont maintenant leur propre attribut, il n’est généralement pas approprié d’utiliser l’attribut Partenariat.

Des améliorations sur le site web sont publiées désormais régulièrement. Quelles évolutions sont prévues prochainement ? Par exemple, la page des alertes est assez ancienne… et comment va être réutilisée la Ligue d’Amis ? 

I can’t detail any specific plans, but our goal is always to deliver products and services that enable people to enjoy geocaching. Friend League is an example of an idea that started as a small project, but became an even greater impact than we anticipated. We’ll continue working to enhance the website and our mobile apps in the months to come. I would suggest keeping an eye on the Geocaching Blog for news about Friend League in the next few months.

Je ne peux pas détailler de plans spécifiques, mais notre objectif est toujours de fournir des produits et services qui permettent aux gens de profiter du géocaching. La Ligue d’Amis est un exemple d’une idée qui a commencé comme un petit projet, mais qui a eu un impact encore plus grand que prévu. Nous continuerons à travailler pour améliorer le site Web et nos applications mobiles dans les mois à venir. Je suggère de garder un œil sur le Blog Geocaching pour les nouvelles sur la Ligue d’Amis dans les prochains mois.

Quel est le futur des sites wherigo.com et waymarking.com ? 

As much as we’d love to enhance Waymarking.com and Wherigo.com, we recognize the need to devote our limited resources to Geocaching at this time.

Autant nous aimerions améliorer Waymarking.com et Wherigo.com, autant il nous est nécessaire de consacrer nos ressources limitées au site geocaching.com en ce moment.

[Note du Tof] Dommage alors de ne pas intégrer de partenaires tiers (à l’instar de Project-GC) comme la Wherigo Foundation qui sont prometteurs…

C:geo est une appli officieuse, respecte t-elle les conditions d’utilisation de geocaching.com ? Ou avez-vous un accord avec c:geo, étant donné que c’est l’appli la plus populaire sur Android et qu’elle peut vous amener des membres Premium ?

We do not have an agreement with c:geo. Technically, they do violate our Terms of Use. However, we recognize that many geocachers (including Premium members) choose to use that app. Our long-term goal is to support authorized developers who respect our Terms of Use so that they can develop products and services that our members will support.

Nous n’avons pas d’accord avec c:geo. Techniquement, ils violent nos conditions d’utilisation. Cependant, nous reconnaissons que de nombreux géocacheurs (y compris les membres Premium) choisissent d’utiliser cette application. Notre objectif à long terme est de soutenir les développeurs autorisés qui respectent nos conditions d’utilisation afin qu’ils puissent développer des produits et services que nos membres soutiennent.

Nouvelles guidelines : « Les placeurs qui ne maintiennent pas leurs caches dans un délai raisonnable pourront temporairement ou définitivement perdre leur droit de créer de nouvelles caches ». Arrive t-on à un moment où les géocaches se sont développées en quantité, et que désormais vous mettez la priorité sur la qualité et la maintenance ? Et empêcher des owners de créer des centaines de caches sans les maintenir ? Voyez-vous le ratio de caches non maintenues augmenter ?

As I mentioned before, geocaching is a partnership between our company and the community. Because the community generates the game “content”, they play a huge role in cache quality. But Geocaching HQ will continue to focus on encouraging cache quality and health in 2018. One way we’ve done that recently is with the creation of the Geocache Health Score. While the score is hidden from public view, it’s another tool for HQ and community volunteer reviewers to be aware of caches that might be having problems, and in turn communicate with the cache owners.

Comme je l’ai déjà mentionné, le géocaching est un partenariat entre notre entreprise et la communauté. Parce que la communauté génère le « contenu » du jeu, elle joue un rôle énorme dans la qualité des caches. Mais Geocaching HQ continuera à se concentrer sur l’amélioration de la qualité et de la santé des caches en 2018. Une des façons de le faire a été de créer récemment le score de santé des géocaches. Bien que ce score ne soit pas rendu public, il s’agit d’un autre outil permettant au HQ et aux reviewers de connaître les caches susceptibles d’avoir des problèmes et de communiquer à leur tour avec les propriétaires de cache.

Merci à Janelle et Chris d’avoir pris du temps pour me répondre ! Je vous laisse vous faire votre idée concernant les réponses reçues, quant à moi je suis un peu resté sur ma faim… J’aurais aimé un peu plus d’info sur les projets à venir, ou sur le fonctionnement de Groundspeak en tant que société commerciale. Mais leur position sur chaque actualité a été clairement affirmée. Et il y avait sûrement des dizaines d’autres questions à poser, mais il a fallu sélectionner parmi tous les sujets !

Voir aussi Dave Ulmer, inventeur du géocachingBryan Roth, co-fondateur de Groundspeak.

7 réflexions sur “Interview de Groundspeak

  1. J’ai le sentiment que ces réponses sont très…. comment dire… marketing ? non ? Et de fait, je reste sur ma faim, sur ce qu’ils font à 80 chez Groundspeak ? car en fait, qui fait tourner le jeu ? les cacheurs et les trouveurs, non ? Mais on est bon joueur !
    Bravo pour avoir organisé cet interview.

    J'aime

  2. Bravo pour l’interview !
    Et n’oubliez pas que nous avons tous des intérêts et des façons de voir différents.
    Ce qu’ils font me parait être une bonne synthèse des attentes des géocacheurs tellement différents d’un e région à l’autre, d’un pays à l’autre sans parler de continents.
    Soutenons la communauté !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.