Conseils pour géocacher en sécurité

Hello les géocacheurs, j’ai découvert cet article intéressant sur le blog de The Hazzard Collective, une team féminine australienne, et obtenu l’autorisation de le traduire. Il s’agit de quelques conseils de sécurité qu’il n’est jamais inutile de rappeler !

Si vous êtes un géocacheur expérimenté, tout cela semblera évident. Mais si vous débutez, ces conseils vous éviteront (espérons-le) des ennuis et vous éviteront que les premières caches ne soient vos dernières.

Toujours vérifier un trou avant de mettre les mains dedans

Oui, celui-ci est assez évident, mais très important aussi. Il n’y a pas que les bestioles rampantes qu’il faut surveiller : les gens peuvent être dégueulasses, laissant parfois des choses inattendues dans les mêmes trous où nous aimons placer nos caches. Jusqu’à présent, nous avons trouvé deux peaux de serpents et un serpent vivant gardant des caches. Sans parler des araignées (vraies et fausses) que nous avons rencontrées.

Tof : Un bon bâton, des gants et une lampe feront l’affaire pour éviter une bêtise !

Regardez où vous marchez, pas votre téléphone

Oui, nous comprenons… Vous gardez une trace de votre direction ou peut-être vérifiez-vous les indices pour les coordonnées. Mais la vie ne cesse de bouger autour de vous, alors assurez-vous de rester conscient de la situation – aucune cache ne vaut la peine d’être blessé.

Tof : Par exemple sur c:geo, vous pouvez aussi activer le mode vocal pour vous guider 🙂

Suivez les règles et les avertissements du lieu, même si cela signifie un DNF

Ce n’est pas simplement pour votre propre sécurité. Pour que les géocacheurs puissent continuer à explorer des zones passionnantes, nous devons nous assurer que nous sommes respectueux et attentifs.

Tof : Et comme le rappelait un reviewer récemment, cela évitera en effet que certains endroits deviennent interdits à force d’y faire n’importe quoi…

Choisissez des caches de nuit en pensant à la sécurité

Bien que parfois ce conseil soit évident, comme un terrain 5 sur le flanc d’une falaise, d’autres fois, cela pourrait ne pas être le cas. Chemin sombre? Marcher dans les bois? Toujours évaluer le niveau de danger. Qui veut chercher un micro avec une torche, de toute façon ?

Toujours prendre de l’eau plus que nécessaire

Nous avons appris cela sur le tas et je suis gênée d’admettre qu’il a fallu longtemps pour que nous devenions des randonneuses chevronnées. Nous avons fait ce que nous pensions être une bonne randonnée matinale et avons fini par rationner les dernières gorgées d’eau alors que nous essayions de rester calmes en marchant 4,5 kilomètres sous le soleil austral. Nous avons été extrêmement chanceuses, d’autres ne l’ont pas été.

Dites à quelqu’un où vous allez

Le géocaching est un passe-temps de plein air. Nous devons donc naturellement suivre les mêmes mesures de sécurité que les autres sports de plein air. Vous partez pour une journée dans une ville inconnue? Ou peut-être faites-vous juste une journée de randonnée dans votre forêt préférée. Peu importe, parlez-en à quelqu’un.

Si vous ne vous sentez pas en sécurité, ne le faites pas

Toutes les caches ne sont pas supposées être trouvées par tout le monde. Parfois, vous devez revenir une autre fois. D’autres fois, vous devez acquérir un peu plus d’expérience avant d’essayer de la loguer. Aucune cache ne vaut votre vie.

Tof : Par exemple les caches où il faut grimper aux arbres… C’est toujours tentant pour remplir sa matrice, mais une petite glissade peut vite être fatale :-/

Envisagez d’emporter une trousse de premiers soins

Les caches ne sont pas les seules choses qui nécessitent parfois une maintenance. Même si vous devez toujours avoir une trousse de secours dans votre voiture, si vous allez loin, vous devriez en mettre une dans votre sac à dos. Nous avons même utilisé la nôtre pour faire quelques maintenances mineures sur certaines caches.

Tof : désinfectant, pansements, crème pour piqûres, compeed, élastoplast, ciseaux, pinces à échardes… A lire https://www.protectioncivile.org/trousse-de-secours-que-mettre-dedans/

Toujours emporter le bon équipement

À la recherche de micros en ville? Vous n’aurez probablement pas besoin de beaucoup plus qu’un stylo. Mais faire une promenade dans la forêt? Vous planifiez une randonnée de deux heures qui nécessitera une montée d’arbre à la fin ? Vous devrez penser à ce que vous allez prendre.

Avec ces conseils, votre sortie géocaching devrait être restée amusante en fin de journée. Et bien que cette liste ne soit pas exhaustive, nous espérons que cela suffira pour que votre prochaine aventure soit à la fois sûre et agréable. Merci de votre lecture et bon géocaching !

Merci à Jenna et Elysa pour cette piqûre de rappel ! Alors oui, je vous vois lire et vous dire « Meuh bien sûr qu’on fait ça… », mais franchement, qui d’entre nous suit intégralement et systématiquement ces consignes de bon sens ? Personnellement, après m’être temporairement perdu seul vers le Grand Galibier dans le froid et la pluie il y a quelques années, je fais humblement un peu plus attention désormais 🙂

Voici l’article en anglais https://www.thehazzardcollective.com/post/tips-for-geocaching-safely

A lire aussi 10 conseils pour géocacheurs débutants, Attention aux tiques ! Emotions de géocaching.

A bientôt ici, sur Facebook : Géocaching Tof  ou Instagram : TofLaBeuze !

France-Géocaching

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.