30 questions aux reviewers francophones

Bonjour à tous, j’ai été contacté vers mi-mars par Chtigones pour partager un interview des reviewers francophones qui a été réalisé pour le groupe Facebook des Géocacheurs du Limousin. Une occasion de découvrir ou redécouvrir leur activité et quelques règles du jeu. Je recopie donc ici l’intégralité de leur échange, merci à eux !

 

Nous avons proposé aux 13 reviewers du « Frenchland » de relever le défi de répondre à 30 questions en 30 jours pour notre groupe Géocaching Limousin. Pendant un mois, que nous soyons géocacheurs aguerris ou débutants, poseurs ou simples joueurs, ce fut l’occasion d’en découvrir plus sur le travail de ces bénévoles entièrement dévoués à notre jeu. Sérieuses ou impertinentes, ces 30 questions nous ont éclairé sur leur travail et sur l’envers du décor. Avec leur autorisation, je vous partage ici leurs réponses. En notre nom à tous je leur renouvelle notre immense MERCI pour leur disponibilité et en particulier à Miguaine qui a joué les intermédiaires. Et maintenant … SILENCE SUR LE PLATEAU … ON TOURNE … MOTEUR … ACTION ! Les questions « classiques » pour commencer :

1. Combien y a-t-il de reviewers en francophonie ? Quelle est votre territoire d’intervention ? Nous avons des membres du groupe dans les DROM-COM (ex-Dom-Tom) : qui s’occupe de leurs caches ?

Nous sommes 13 pour le “Frenchland”, la France y compris les DROM/COM et une partie de la Belgique (Wallonie et Bruxelles).La liste des reviewers : Au Bonheur Des Caches (Couple) – AssistantGcFr – Geoawarefra1 (Earthcaches) – Konaitusa – Kuzhadwelet – Miguaine – PhilaCache – Repassaïre – Riviouveur – The Publisher – Vandergore (Couple).

2. Y a-t-il d’autres bénévoles qui interviennent dans les coulisses du jeu ?

En dehors des Reviewers et de leur fonction, il existe d’autres « Volunteers » (Bénévoles) en France qui agissent et travaillent pour le jeu, en assurant la totalité des traductions de l’anglais au français, que ce soit pour les Directives ou les fonctionnalités du jeu, mais encore pour toutes les actualités ou informations. C’est un rôle et un travail méconnu, mais qui mérite d’être apprécié à sa pleine valeur, par les joueurs, car utilisable au quotidien et qui demande un travail de traduction permanent.

3. Comment devient-on reviewer ou traducteur ?

“Quand on s’y attend le moins, on vous le demandera peut-être”.Lorsqu’un besoin se fait sentir (accroissement du travail, démission, …) une recherche de candidat(e) peut avoir lieu. Vous serez alors peut-être contacté parmi l’ensemble des Géocacheurs repérés comme :

  • Disposant de solides connaissances des Directives de Géocaching.

  • Actif au sein de la communauté de Géocaching en tant que géocacheur, propriétaire de géocaches et organisateur d’événements.

  • Cohérent comme propriétaire de géocaches, (des géocaches bien entretenues, respectant les Directives). Une réputation positive au sein de la communauté Géocaching locale.

  • Impliqué avec les organisations de Géocaching locales.

  • Des capacités à communiquer efficacement en ligne et en anglais.

4. Quelles sont les tâches d’un reviewer ? Et celles qui ne sont pas de votre ressort ?

Nous supportons les joueurs pour poser des caches endéans les règles du jeu, et nous veillons à la maintenance.Vérifier la conformité des caches soumises à la publication par les joueurs par rapport aux Directives (Guidelines) et publier les caches conformes. Examiner les logs de demande d’archivage et vérifier les modifications de coordonnées des caches déjà publiées.Examiner et demander des actions des propriétaires pour les caches désactivées depuis longtemps et les caches semblant avoir des problèmes de maintenance.Par contre, nous n’intervenons pas dans les conflits entre joueurs et nous n’assurons pas “la police” des logs ou commentaires.

5. Comment se fait la répartition du travail entre reviewers ? Comment assurez-vous la cohérence entre vous ? Comment communiquez-vous entre vous ?

Vos caches soumises à vérification pour publication arrivent sur une immense base de données, que chacun d’entre nous, en fonction de sa disponibilité, prendra ou non en charge (il n’y a pas de répartition géographique). Toute cache posant un problème particulier peut faire l’objet d’un échange entre nous. Nous sommes en constante communication entre nous afin d’assurer au mieux la cohérence et nous prenons conseil auprès de Geocaching HQ si nécessaire. Bien des caches sortant de l’ordinaire ont fait l’objet d’un regard collectif, avant réponse à leur propriétaire.Les Earthcaches sont examinées par un reviewer spécifique (GeoAwareFRA1).

6. Disposez-vous d’outils spécifiques pour faciliter votre travail ? Avec les évolutions de la technologie, le travail de reviewing est-il rendu plus facile, plus complexe ?

Oui, il y a des outils spécifiques. Entre autres celui qui nous permet de déterminer la proximité (>161m/0,1 mile) entre caches, et qui s’impose en cas de litige. Pour le reste, il nous est demandé de ne pas communiquer sur ce sujet.

7. Quels types de relations avez-vous avec Geocaching HQ ?

Les relations avec HQ sont très bonnes et régulières. Geocaching HQ met à notre disposition des outils et bases de connaissances pour nous aider dans nos tâches. Hormis la phase COVID, nous avions annuellement une rencontre en “Frenchland” avec un/des Lackey(s), les personnes travaillant pour Géocaching H.Q.

8. Combien de temps consacrez-vous au reviewing par semaine (en moyenne) ? Combien gérez-vous de caches actives ? Combien validez-vous de caches par an (en moyenne) ?

C’est très individuel. Nous sommes des bénévoles, et chacun décide combien de temps à dédier pour le reviewing en fonction de ses disponibilités et envies.Quelques chiffres pour 2021 pour le “Frenchland” qui permettent d’avoir une idée de notre activité : 54 000 caches publiées, 17 000 archivées par les reviewers (problèmes de maintenance pour la majorité) ce qui a nécessité plus de 80 000 logs “Reviewers notes”. En 2021 nous avons publié plus de 20 % de caches en plus qu’en 2020. (NDR : si on ajoute tous les mails d’échanges avec les placeurs pour poser des questions ou y répondre ça doit même plutôt voisiner les 100 à 120 000 posts … ce qui ferait une moyenne de 20 à 25 par jour pour TOUS les reviewers TOUS les jours !!!! Chapeau !)

9. Je veux poser une cache mais j’ai peur que l’emplacement soit déjà occupé parce que j’ai un malade des poses de mysteries dans le coin : que dois-je faire ?

Créez un projet (page de cache) en indiquant les coordonnées envisagées et soumettez vos/tre projet(s) en mettant un Titre du style “CHECK COORDINATES” et une Note au Reviewer indiquant que c’est pour une demande de disponibilité d’un emplacement et il vous sera fait retour de sa possibilité ou non. Possibilité à utiliser intelligemment et non systématiquement car cela double le travail des reviewers.

10. Vous m’avez refusé une publication de cache et pourtant il existe une cache similaire qui a été publiée il y a quelques années : pourquoi ?

Il est impossible de répondre à cette question générale sans connaître les détails de cette cache. Souvent, la cause est que l’autre cache a été publiée il y a quelques années et les règles du jeu ont été modifiées. »on ne saurait invoquer de précédent en ce qui concerne l’implantation de géocaches. »

11. J’ai déjà noté que deux caches près de chez moi ne respectent pas les 161 m de distance, comment est-ce possible ?

Normalement, ceci ne devrait pas être le cas, la règle de distance minimale de 161m est probablement la plus stricte dans le géocaching. Il y a cependant de très vieilles caches du type mystery ou multi qui ont pu être publiées sans y documenter la position de la cache finale, ce qui peut mener à publier une nouvelle cache trop proche selon les règles actuelles de notre jeu. Et puis nous sommes faillibles et nous pouvons parfois faire des erreurs. NDR : ne négligeons pas non plus quelques joueurs qui trichent avec les règles et qui mettent des coordonnées corrigées dans les checkers sans les publier officiellement dans le descriptif en sachant pertinemment que les 161m ne seront pas respectés …

12. Adventures labs : quel est votre rôle dans le processus ? Concernant les bonus des Adventures labs : peut-on en créer plusieurs pour une même aventure ou créer une bonus commune à plusieurs aventures ?

Les lab caches sont publiées sans intervention d’un reviewer, seules les caches bonus (physiques) sont soumises au reviewing. Seules les caches de type Mystery sont acceptées comme bonus d’une aventure ; il ne peut y en avoir qu’une par aventure et une bonus ne peut pas être commune à plusieurs aventures.

13. Quel est le meilleur moyen pour vous contacter ? Pour contacter Geocaching HQ ?

Pour une cache non publiée, veuillez utiliser la “reviewer note” sur la page de la cache. Autrement, on peut nous contacter par mail, à travers nos profils, comme tous les autres joueurs aussi et n’oubliez pas d’indiquer le GC Code de la cache si cela concerne une cache spécifique. Ou bien en passant par la page du Wiki France : https://wiki.groundspeak.com/display/GEO/FrancePour contacter HQ, il y a un lien en bas de la page geocaching.com. Vous pouvez leur écrire en français, il y a plusieurs personnes francophones au HQ.https://www.geocaching.com/help/

14. Quel pourcentage de caches refusez-vous en moyenne ?

Il y a très peu de caches qui sont refusées “tout court”, car normalement en cas de non-conformité avec les directives nous demandons au placeur de corriger l’élément non-conforme de sa cache. Cela pourrait être la distance vers une autre cache, une phrase publicitaire dans la description, ou un emplacement qui ne convient pas, comme par exemple un mur de pierres sèches. Si le placeur accepte de modifier sa cache, est-ce que cela devrait être comptabilisé comme un refus ou juste une correction ? En revanche, si le placeur n’accepte pas de faire la modification demandée (ce qui, le plus souvent, passe par simplement ne pas répondre à notre demande), c’est qui qui a refusé ? En tout cas, nous ne gardons pas de statistiques sur ce point.

15. Les « need maintenance » sont-ils envoyés aux reviewers ?

Les poseurs s’étonnent de recevoir une demande de vérification de leurs caches au bout de 2 ou 3 DNF alors que d’autres ayant 4 ou 5 DNF ne sont pas signalées : avez-vous des « indicateurs de santé » des caches ? Si oui, comment fonctionnent-ils et comment les utilisez-vous ?Les logs « Pas trouvé » (Did Not Find) ne sont pas signalés automatiquement aux reviewers à la différence des logs « Demande d’archivage » (Need Archived).Le géocaching c’est tout de même mieux lorsqu’il est possible de trouver les caches !!!Pour aider à répondre à cette attente, Geocaching HQ a créé un algorithme pour calculer un score de santé pour chaque géocache. Un score de santé faible indique que la cache peut nécessiter l’attention de son propriétaire. Cet algorithme est basé sur plusieurs éléments comme :- le nombre de logs « Pas trouvé » (Did Not Find) ;- les logs « Besoin d’entretien » (Need Maintenance) ;- Les logs « Demande d’archivage » (Need Archived) ;- Les caches qui n’ont pas été trouvées depuis longtemps ;- Les niveaux de difficulté et de terrain de la cache.Les caches signalées par l’algorithme sont alors examinées par les reviewers qui peuvent ou non alors demander des actions aux propriétaires. Comme tout algorithme, il n’est pas parfait. Mais si vous constatez un problème sur une cache, vous pouvez faire un log « Demande d’archivage » (Need Archived) et un reviewer examinera la cache et engagera éventuellement des actions.

16. Dans notre région il existe des caches anciennes qui ne sont plus entretenues car les poseurs ne sont plus actifs ou décédés : puis-je demander à un reviewer de me les transférer si j’accepte la maintenance pour éviter que ces « antiquités » soient archivées ?

Une cache est toujours propriété du poseur, seul lui/elle peut libérer sa cache pour adoption, il faut alors se mettre en contact avec lui ou elle. Si le poseur est décédé, il faudrait se mettre en contact avec HQ (voir Q13)

17. Je veux poser ma première cache. Quels conseils donnez-vous ? Traiterez-vous ma demande différemment si j’ai déjà posé une trentaine de caches et suivant que je suis membre basique ou premium ?

Tout est décrit dans les guidelines, qui sont d’ailleurs assez courtes pour les lire et étudier en peu de temps. S’il y a des doutes, n’hésitez pas à nous poser vos questions.En plus, nous posons une petite série de questions de vérification au poseur si il ou elle n’a posé aucune cache auparavant et a peu d’expérience du jeu.Il n’y aucune différence dans le traitement des caches placées par les membres Basic et Premium. De temps en temps, un membre Basic crée une cache qui n’est pas publiable car c’est trop proche d’une cache “Premium Members Only” dont le placeur ignore l’existence car elle ne figure pas sur sa version de la carte avec les cercles rouges de proximité, mais c’est la seule différence dans la procédure entre les deux types de membres.

18. Y a-t-il des règles de jeu qui ne s’appliquent qu’en France ? Si oui, où les trouve-t-on ?

Les règles sont plutôt cohérentes à travers le monde. Pour les spécificités de notre région, veuillez consulter le wiki https://wiki.groundspeak.com/display/GEO/France pour la France, et https://wiki.groundspeak.com/display/GEO/Wallonie+-+including+Brussels-Capital+Region+and+German-speaking+Community pour la Belgique francophone.

19. J’aimerais bien me lancer dans la création d’une Earthcache. Certains me disent que c’est compliqué et qu’il faut bien parler anglais … Où puis je trouver des conseils en Français ?

Sur le profil de GeoawareFra1 qui a rassemblé plein d’infos : https://www.geocaching.com/p/?guid=0e0d6f0b-4667-411e-b571-4b8562bcf2cc

20. Peut-on demander une publication à une heure et date données ? A quelles conditions ? Par quel moyen ?

Oui. En effet, cela peut être possible mais c’est du travail en plus pour les reviewers. Nous recommandons, dans ce cas, une soumission de la cache plusieurs jours avant la date de publication demandée. Et notez qu’il n’y a aucune garantie : par exemple si la cache ne respecte pas les règles et ne peut pas être publiée telle quelle, il peut y avoir des délais.Cette procédure présente un surplus de travail pour les reviewers et est donc à demander uniquement pour une raison spécifique.Rappel : Nous disposons de sept jours pour vérifier et publier votre/vos cache(s) et plus en périodes de congés. Aussi, si vous proposez un grand nombre de caches, vous souhaitez une date et heure particulière, merci de le proposer avec au minimum quinze jours (série), une semaine (à jour et heure déterminée). Quelques questions plus « insolites » ou en mode humour :

21. Vous êtes un couple de reviewers : comment vous répartissez-vous le travail ?

Comme on a le temps. On travaille parfois ensemble, c’est un avantage de demander l’avis à son partenaire.En général, celui qui a la cache en charge s’en occupe jusqu’à la publication, mais nous échangeons entre nous bien entendu.

22. Qui valide les caches posées par les reviewers ?

Afin d’éviter tout mélange de genre, les caches proposées par des reviewers sont traitées comme toutes les autres caches. Le/la reviewer soumet sa/ses cache(s), et seront traitées par un/une autre reviewer (pas par lui/elle-même). Les reviewers, s’ils traînent pour la maintenance de leur propre cache, ont pu voir leur cache archivée, à l’identique avec tout autre joueur 🙂

23. Quel pourcentage de caches allez-vous vérifier en réel sur place ?

Notre travail se base sur les outils disponibles sur ordinateur. Normalement, nous n’allons pas vérifier les caches sur place, notre territoire est bien trop grand. Et si nous sortons pour faire du géocaching, ah oui, nous sommes en mode joueurs, nous ne sommes pas une “géo-police”.

24. Il paraît que vous n’êtes pas des robots et que vous existez en vrai. Peut-on vous rencontrer ? Où ?

Ah oui, nous ne sommes pas des robots. Quelques-uns d’entre nous aiment participer aux events, et surtout aux events MEGA/GIGA vous trouverez souvent un stand de reviewers.Des events particuliers rassemblant une majorité de reviewers et un/des lackey(s) ont également eu lieu en 2019 / 2018 / 2017 / 2016 et 2015 – Voir :https://coord.info/GC8C7W2 https://coord.info/GC7X83W https://coord.info/GC7CWHN https://coord.info/GC6RQJG https://coord.info/GC5FV7F

25. Les réseaux sociaux et la presse parlent de plus en plus de géocaTching … Vous devez bien rire et vous arracher les cheveux en suivant ces articles parlant du GC ? Après avoir été très discrets, certains reviewers y sont maintenant plus présents. Quelle est votre position par rapport à ces médias ?

Nous aimons le jeu, et toute publication est une publicité pour notre passe-temps. La vaste majorité des commentaires sont positifs, ce qu’on adore. Si par contre il y a du “hate speech” contre un joueur ou un reviewer, nous ne sommes certainement pas d’accord. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un jeu, et que le respect des autres est une valeur fondamentale.Au départ, il y a eu de la place pour communiquer via des forums dédiés, puis progressivement une orientation vers les réseaux sociaux. A chaque période un mode de communication, et donc parfois des communications de notre part sur ceux-ci.

26. Certains descriptifs sont presque vides ou comportent tellement de fautes qu’il font mal aux yeux : pourquoi laissez-vous passer ce genre de descriptif ?

Si un descriptif est complètement vide, nous posons la question si c’est vraiment voulu comme ça. Un descriptif avec des détails sur le lieu, une petite histoire est tellement plus sympa ! Mais il n’est pas interdit de publier une cache sans descriptif, donc, si le poseur insiste…Quant aux fautes d’orthographe et de grammaire, oui, ça fait parfois mal aux yeux. Mais la correction est hors de nos responsabilités, nous ne sommes pas profs de langue.

27. Quelle est la demande la plus farfelue que vous avez reçue dans votre « carrière » de reviewer ?

Sais pas. Peut-être une cache mystery D5 tordue avec un problème de proximité et une demande de la publier encore aujourd’hui, à deux heures d’ici.J’ai eu une demande de publication pour une cache virtuelle dans un avion spécifique d’Air France (avec numéro d’immatriculation, F-XXXX). Il fallait ouvrir le cendrier dans l’accoudoir du siège 14B et lire un code qui y avait été inscrit avec un feutre indélébile. Il y avait donc (a) une cache virtuelle quand on ne les acceptait pas (c’était en 2010 environ), (b) des coordonnées GPS qui ne correspondaient pas à la cache, (c) aucune possibilité d’utiliser son GPS pendant le parcours, (d) besoin d’acheter un billet d’avion, (e) besoin de pénétrer dans l’enceinte d’une entreprise, et (f) vandalisme de propriété pour poser la cache. Je n’ai jamais vu autant de violations des “guidelines” (et j’ai probablement oublié d’en mentionner quelques-unes). Le pire, c’est que le placeur n’était même pas débutant ; il ou elle avait déjà plusieurs caches à son actif. Le poseur qui a placé une cache au pied d’un poteau d’où on voit la mer. Il a oublié de noter l’endroit et me demande si je pourrais essayer de la trouver et lui envoyer les coordonnées. J’adorerais accomplir cette mission qui me ferait randonner le long des côtes, mais je ne peux pas.

28. Jusqu’où un poseur est-il prêt à aller pour obtenir la publication de la cache (réponse en mode humour : une anecdote vécue si vous avez) ?

Pas sûr si je comprends la question (même en mode humour), tout se déroule dans les règles du jeu (comme d’habitude dans tous les jeux de société). NDR : Je m’intéressais au nombre de zéros qu’un joueur était prêt à mettre sur son chèque pour que vous publiiez sa cache … Mais j’ai bien compris maintenant que vous êtes totalement incorruptibles ! 

29. Et votre travail, c’est bien payé ?

Nous sommes des bénévoles, c’est un volontariat non-payé. Notre compensation la plus importante est que si les joueurs sont contents, notre jeu continue. Et aussi si vous venez nous dire bonjour lors d’une rencontre (p.ex. un event, voir q.24)

30. Mince, je ne trouve pas de 30ème question… Vous voulez ajouter quelque chose ?

N’oubliez jamais que le géocaching est un jeu, un passe-temps. Le respect mutuel est primordial. Tout le monde, nous sommes des humains, et nous faisons des erreurs. Tous les jours. N’importe quel type d’agression ne fait pas partie de ce jeu.

Une réflexion sur “30 questions aux reviewers francophones

  1. Merci au 13 reviewers de s’être prêtés au jeu. Il y a dans les réponses beaucoup de choses que tout bon géocacheur doit savoir mais ça ne fait jamais de mal de réviser ses classiques. Et pour ce qui me concerne j’ai trouvé que l’idée consistant à poser une boîte près d’un poteau et de demander ensuite au reviewer de trouver les coordonnées est à retenir… je vais y réfléchir 😀
    Merci Tof pour avoir pris le relais.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.