Géocaching du futur

Salut les passionnés, après la publication de l’article collaboratif sur les futurs possibles du géocaching, j’ai reçu d’autres contributions sur le même thème, alors les voici réunies dans ce post de blog ! Toujours un peu sombres mais drôles, les géocacheurs ont de l’imagination 🙂 N’hésitez à m’envoyer VOTRE futur du géocaching si vous vous sentez inspirés…

Géocaching du futur par SamyLaTortue

Le 3 mars 2033, c’est aujourd’hui le premier Multi-event organisé par les free-cacheurs. Cette fois-ci, ils ne se risqueront pas à créer une association. La principal raison de la création de ce nouvel event, le multi-event, c’est d’être présent partout tout en étant impossible à repérer par GroundSpeak Universe. Pour ce multi, les free-cacheurs se retrouvent à 2 ou 3 sur un banc, à la terrasse d’un café ou plus risqué au PZ d’une mystery !

Aujourd’hui, il n’y aura pas de manifestation aux portes de la Paresse, Bernie38, sortira seul. Mais à 10h30, un raz de marée vert couvrira la France de micro-rassemblements en l’honneur de ce géocacheur qui aura libéré le géocaching trois ans auparavant. Suite à 7 semaines de travail intensif sur une faille de sécurité de geocaching.com, il avait réussi obtenir un accès permanent à la base de donnée des caches ! Groundspeak Universe a depuis longtemps comblé la faille, ainsi que le compte administrateur qui sert d’accès à la base. Mais à chaque suppression de ce compte, le lendemain il est recréé automatiquement. GroundSpeak a même définitivement arrêté de chercher. De même le site free-caching.tor ne s’accède que via cooptation de géocacheur et là encore, GroundSpeak est en échec et n’a jamais réussi à accéder à ce site.

Depuis que le principal développeur de free-caching.tor est en prison, une équipe s’est structurée pour reprendre le développement. Aujourd’hui, le site affiche l’intégralité des caches de GC.com et toutes les nouvelles free-caches qui ne sont postées que sur free-caching. Dans les jours qui viennent, des quantités de free-caches seront posées et à ce rythme dans 6 mois il y aura 150 000 caches en France. Il n’y a pourtant que 3 catégories de caches, tradi, multi et mystère mais le jeu attire de plus en plus de joueurs et de poseurs. Bloqués par les contraintes de plus en plus sévères que Groundspeak impose sur la pose, il est désormais interdit de poser devant un monument historique, une place de village, une mairie… Il reste les lavoirs mais au vu des dégradations ça ne devrait pas durer.

Toute la communauté espère qu’après sa sortie de prison, il prendra la parole. Mais par quel moyen et quel annonce va-t-il contenter les joueurs les plus traditionnels du freecaching ?

Géocaching du futur par GroVicking

Mardi 19 janvier 2038 – 1h45
Musique de fond : « One » de Métallica
-Bonjour monsieur, il est 1h45, c’est l’heure de vous lever comme vous me l’avez demandé
-Oui, merci S.A.R.A.H (Self Actuated Residential Automated Habitat)
-Monsieur, je vous informe que votre réserve de bière est bientôt épuisée et qu’il ne me reste plus que de quoi vous préparer 3 petits déjeuners.
-D’accord S.A.R.A.H, de toute façon je dois aller à la surface aujourd’hui, je passerai à l’entrepôt à mon retour ! S.A.R.A.H, vous pouvez me rappeler quelle est la mission d’aujourd’hui ?
-Oui monsieur, la Olle Crew Entertainment, section recherche, désire récupérer une relique ayant pour code GC7A2, c’est une ancienne géocache datant du 22 avril 2001 avec pour coordonnées GPS N43°27.986 E006°54.894′
-Voyons S.A.R.A.H, pourquoi tu t’obstines toujours à me donner des coordonnées GPS. Tu sais très bien que depuis la dernière tempête solaire tout ça ne fonctionne plus !
-Excusez-moi monsieur. Cette relique se trouverait actuellement sur l’île de la Vigie dans la section 43/27 Nord – 6/54 Est.
-Et merde, c’est en plein milieu de la New-Méditerranée ça. Va falloir s’équiper. S.A.RA.H, rappelle-moi quelle est la prime pour cette relique ?
-3 millions de Yenrolars, monsieur.
-Eh ben, depuis qu’ils ont fusionné avec Groundspeak Incorporation, ils mettent le paquet ! Bon S.A.R.A.H prépare-moi mon équipement, j’y vais !
-Voilà monsieur : combinaison thermique anti-UV, lunettes infra-rouge, masque respiratoire avec autonomie en oxygène pour 24h, cachets d’iode et votre réserve personnelle : Chimay bleu brassée en 2021.
-Parfait S.A.R.A.H, allez à ce soir !
-Bon courage, monsieur.
-Merci S.A.R.A.H.

Dans l’ascenseur pour rejoindre la surface, je me demande encore pourquoi je fais ce boulot. Je me souviens du début, lorsque tout cela n’était encore qu’un jeu. Un jeu qui permettait de s’instruire, de découvrir de jolis sites, de se balader, …. Mais bon, tout ça c’est le passé. Depuis la chute des états démocratiques, après les élections américaines de 2020 et la réélection de Trump, tout a été très vite pour que les consortiums industriels prennent le pouvoir. Le géocaching n’a pas échappé à la règle et est devenu source de profit, chaque boite rapportant de l’argent à son propriétaire. Plus elle est visitée, plus elle rapporte.
En Francophonie, c’est TofLaBeuze qui est devenu propriétaire de l’ensemble des caches. Il a d’abord racheté celles de ses voisins : Smy, Toto la Brique, …. et même l’incorruptible Noidateam. Il a même créé son propre musée personnel où il y stocke toutes les caches anciennes afin de ne les avoir rien que pour lui. Ils ne changeront jamais ces magnats de l’argent. Tout vouloir, tout avoir et ne rien partager !
Etant moi même chasseur de boite indépendant, il n’est pas rare que je travaille pour le compte de Olle Crew Entertainment, qui sont bien évidement soudoyés par TofLaBeuze. Et ce n’est pas la première fois que j’essaye de récupérer cette fameuse GC7A2.
Depuis la libération du leader des free-cacheurs en 2037, Samylatortue, le boulot est devenu plus compliqué. Cette bande de rebelles protège les dernières caches encore actives qu’ils considèrent comme des reliques sacrées, témoignage d’un autre temps; et fanatiques comme ils le sont, ils n’hésitent pas à utiliser les armes.

Les portes de l’ascenseur s’ouvrent sur ce qui reste de Buis-les-Baronnies, le brouillard est épais. Gro’ regarde son atmomètre : Azote = 81% – Oxygène = 14% – CO² = 5%. C’est bon, à cette hauteur l’air est encore respirable. Il regarde sa carte : 160Km pour atteindre l’Île de la Vigie. Environ une 1/2h en over-bike. Allez c’est parti, il faut bien gagner sa croûte. En espérant que cette fois les drones des free-cacheurs ne vont pas le repérer de suite. Si tout va bien à 3h14 exactement, avec le bug informatique, la GC7A2 sera à lui, sa fortune sera faite et il pourra enfin prendre sa retraite !

Géocaching du futur par Cecivier

Nous sommes en 2040, l’écologie a enfin été intégré dans nos vies. Nous tentons donc de vivre en consommant le moins de ressources et d’énergie possible. Dans cet objectif, l’ensemble des serveurs informatiques liés aux loisirs ou à tout ce qui n’est pas vital, ont été coupés.

Groundspeak en a fait les frais et à du arrêter son activité en l’an 2032. Mais cela n’a pas arrêté les géocacheurs, véritables fans de leur chasse aux trésors de continuer à faire découvrir des coins cachés aux initiés.

Dorénavant, le seul moyen de trouver des caches set d’aller à des events, dans ceux-ci véritable lieux d’échange communautaire, on se passe des morceaux de cartes de recherche recopiés à la main sur lesquelles sont indiqués des caches, c’est aussi l’occasion de communiquer des dates pour de prochains events.

Tout se fait sans ordinateur, ni GPS, trop gourmand en énergie, mais uniquement avec du papier recyclé. Fini les courses aux FTF, il faut maintenant lire une carte, prendre une boussole, mesurer des distances…. Mais quel plaisir quand on trouve une belle boite faite en objet de récupération.

Lorsque l’on est en vacances ou dans un autre secteur, il faut trouver des géocacheurs locaux qui pourront nous donner des cartes de recherches locales. Il existe un annuaire avec des lieux d’event hebdomadaire pour que chacun puisse s’y rendre même si il n’est pas du secteur.

A bientôt pour un nouvel article ! Vous pouvez me suivre sur :

France-Géocaching

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.